La transpiration excessive mieux connue sous son nom d’hyperhidrose est peu connue, sauf lorsqu’on en est victime. Elle peut être gênante et parfois incapacitante. La littérature médicale est peu bavarde à ce sujet et c’est la raison pour laquelle ce problème reste méconnu.

Le cabinet est équipé du matériel nécessaire au traitement de l’hyperhidrose.

Cette  méthode est indolore, bien tolérée et possède un taux d’efficacité proche de 99% pour les personnes souffrant de transpiration excessive des aisselles, d’hypersudation des mains ou de forte sudation des pieds.

Qu’est-ce que la ionophorèse?

La ionophorèse  est une méthode efficace pour lutter contre la transpiration. Elle consiste à faire circuler un léger courant électrique dans de l’eau sur la surface de la peau. Les pieds ou les mains  sont posés sur des électrodes et plongés dans de l’eau. Le courant électrique libéré par la  machine a pour but d’épaissir de façon microscopique la couche  superficielle de la peau, ce qui permet d’obturer les  orifices des glandes sudoripares afin de bloquer la fabrication de transpiration.

Pour les aisselles, il s’agit de placer de petites électrodes sur les éponges mouillées, de  les mettre sous ses bras et d’activer la machine.

A quelle fréquence dois-je utiliser l’appareil ?

Le traitement se décompose en trois phases  :

  • Phase d’attaque  : nécessite une douzaine de séances réparties sur 3 à 4 semaines.
  • Phase de stabilisation  : après amélioration de l’hypersudation, nous diminuons la fréquence des traitements, afin de trouver le rythme qui vous correspond.
  • Phase d’entretien  : pour entretenir les résultats acquis, il est nécessaire de poursuivre les séances à un rythme qui vous est propre, généralement une fois tous les 15 jours. Une fois cette phase atteinte, il peut être judicieux de s’équiper du matériel d’ionophorèse pour pouvoir poursuivre le traitement à domicile, sans contrainte.

Votre assiduité reste un des facteurs clés pour lutter contre la sudation excessive des mains, des pieds ou des aisselles.

IMG_0251