Lors de la première consultation, le kinésithérapeute effectue un bilan.

Il est composé d’une discussion (interrogatoire) suivi d’un examen clinique.

Interrogatoire

Au cours de la discussion, le kinésithérapeute vous fera préciser les circonstances d’apparition de votre douleur, et son évolution depuis ce moment. Il va cerner les caractéristiques de la douleur (a quelle moment apparaît-elle? localisation? qu’est ce qui l’aggrave? la soulage?).

Il vous posera différentes questions sur vos antécédents, votre mode de vie, vos incapacités dus à votre douleur.

Ceci lui permettra déjà de se faire une idée de la cause de votre douleur.

Examen clinique

Au cours de cet examen, le kinésithérapeute effectuera différentes choses, selon votre motif de consultation, et votre interrogatoire.

Globalement, il peut analyser:

  • Vos reliefs musculaires et osseux (examen visuel).
  • Vos mobilités actives (par exemple quelles amplitudes avez-vous pour lever le bras, le mettre sur le côté?).
  • La mobilité de vos omoplates lors du mouvement.
  • Vos mobilités passives (test des amplitudes quand le kinésithérapeute effectue le mouvement à votre place).
  • Votre force.
  • Votre rachis cervical et dorsal.

Il peut également effectuer différents tests:

  • Tests tendineux ou de bursites.
  • Tests du rachis cervical ou dorsal.
  • Tests d’assistance au mouvement, en vue d’améliorer vos symptômes, ou d’augmenter certains paramètres (amplitudes, force, …).
  • Tests neurologiques
  • D’autres tests plus spécifiques.

A la fin du bilan, votre kinésithérapeute établit son diagnostic kinésithérapique. Il va lui permettre de déterminer des axes de traitement, en vue de vous soigner.

Tout au long du traitement, votre kinésithérapeute effectuera des bilans, pour adapter ses thérapies à votre état.